Contrat d’Esclavage

Mise à jour du contrat d’esclavage entre Mademoiselle Ava Swann et  l’esclave Boris :

Mademoiselle Ava Swann s’engage à :
– Considérer l’existence de son esclave et en faire l’usage qui lui conviendra.


L’Esclave Boris s’engage à :
– Renoncer à toute ambition professionnelle ou sociale et à vivre dans l’ombre de Mademoiselle Ava Swann
– Déclarer ses revenus à Mademoiselle Ava Swann qui pourra décider de l’usage qui doit en être fait.
– Etre assigné dans une chambre de bonne située en face de l’appartement de Mademoiselle Ava Swann.

– Ne pas quitter la région parisienne, quelque soit le motif, sans autorisation de Mademoiselle Ava Swann.
– Etre disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 selon le bon vouloir de Mademoiselle Ava Swann.
– Obéir sans délai à chacun des ordres qui sera donné par Mademoiselle Ava Swann.
– Sans autorisation, ne prononcer d’autres mots que « bien,Maitresse », « oui,Maitresse » et « merci Maitresse »
– Porter en permanence la ceinture de chasteté exigée par Mademoiselle Ava Swann et lui en remettre la clé.
– Renoncer à toute forme de sexualité, autre que l’adoration de la lingerie intime de Mademoiselle Ava Swann.
– Avoir une hygiène irréprochable même en dehors des heures passées à servir.
– Pratiquer sport ou gymnastique pour conserver un physique digne de servir Mademoiselle Ava Swann.
– Ne plus manger de viande, de produits carnés, et ne s’alimenter qu’avec des produits de l’agriculture biologique.
– Accepter comme nourriture tout autre élément ou substance désignés par Mademoiselle Ava Swann.
– Se vêtir d’une tenue de ville soignée et impeccablement propre.
– Passer si besoin toutes ses soirées à prendre soin de la lingerie ou autres effets confiés par Mademoiselle Ava Swann.
– S’agenouiller sitôt passée la porte d’entrée et attendre en silence les instructions.
– Sauf si instruction contraire, saluer Mademoiselle Ava Swann en posant les lèvres sur le bout de ses escarpins ou bottes.
– Sauf si instruction contraire, marcher à quatre pattes lorsqu’il ne trouve tenu en laisse.
– Rentrer dans sa chambre de bonne autre mot que « bien maitresse » lorsque Mademoiselle Ava Swann n’a plus besoin d’être servie.

Lu et approuvé, le 12 Avril 2017, à Paris

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.