Convoqué au milieu de la nuit !

Mademoiselle Ava Swann m’a demandé depuis longtemps de garder mon smartphone allumé en permanence. Il y a peu, elle m’a convoqué pour la première fois au beau milieu de la nuit, par un simple texto : »Boris, sois devant ma porte dans 15 mn et totalement silencieux ». Elle ouvrit la porte à l’heure précise, vêtue d’une robe d’été et sans dire un mot me fit marcher à 4 pattes jusqu’à son lit. La chambre d’amis était fermée et je compris qu’elle était occupée. Voulant oublier une soirée ennuyante, Mademoiselle Ava Swann désirait me dominer sans retenue tout en m’imposant un silence complet pour ne pas réveiller la personne dormant dans la pièce à coté. Elle me fit allonger sur le sol les bras en croix et me piétina longuement avec ses talons aiguille Dior. La douleur était d’autant plus forte qu’il m’était interdit d’émettre le moindre son, sous peine de mise à l’écart. Je crus alors perdre connaissance tellement le face-sitting qui suivit me priva d’oxygène durant de longs instants. Le massage que ma maitresse exigea ensuite me donna l’occasion de reprendre mon souffle, d’admirer dans la semi-obscurité sa nudité parfaite, mais il se termina par une longue série de petites gifles et des crachats dans la bouche pour me rappeler que tout lui était permis.Elle m’obligea d’ailleurs à rester au pied de son lit, à genoux pour veiller sur son sommeil, puis l’aube approchant exigea que je quitte les lieux en silence.

Boris, Juillet 2017

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.